,

Primark : la nouvelle icône du business-modèle « low-cost »

Primark

Avec sa politique de prix très serrés et ses efforts pour coller aux dernières tendances, l’enseigne irlandaise séduit aujourd’hui tous les âges et les milieux sociaux, ../..

Le succès s’explique aussi par la crise de 2008. « La paupérisation des classes moyennes a rendu le consommateur plus malin, prompt à se satisfaire d’un rapport qualité prix “good enough”, pour pouvoir continuer à se faire plaisir », ../..

Car Primark est à la mode ce qu’est Lidl à l’alimentaire, Logan à l’automobile ou Ikea à l’aménagement de la maison.

Extrait de l’article « Primark : le bulldozer de la mode à prix cassés » – Les Echos

Destiné au départ à une cible dite « populaire », le « Low-Cost » est aujourd’hui adopté par toutes les classes sociales du marketing.

Toutes les industries sont bouleversées par ce modèle économique. Et même les plus grandes marques « Premium » s’adaptent à cette stratégie de prix.

Mais qu’est-ce qu’en réalité le business model du « Low-Cost » ? Tout simplement proposer un produit/service au meilleur rapport qualité/prix.

Et pour obtenir un prix, il faut faire l’impasse du superflu. C’est une logique que les consommateurs comprennent. Les options annexes étant facturées.

Le terme « Low-Cost » se traduirait donc plutôt ainsi : payer ses produits et services à leurs justes valeurs et selon ses besoins/exigences.

Les conséquences bénéfiques de l’adoption de cette stratégie :
– un potentiel de clients bien plus large,
– une fréquence d’achat plus importante,

Mais en plus, cela développe un marketing de bouche à oreille important. Avec pour bonus des frais et du temps de conversion client bien moindre (marge +++).

Pour nous autres photographes, que retenir de cette stratégie commerciale pour nous adapter à l’inexorable mutation des comportements des clients ?

Comment adapter son entreprise face à l’inflation ? Se former et surtout être en action pour gagner la bataille

« Tout le succès d’une opération réside dans sa préparation. » ~ Sun Tzu, L’art de la guerre

Face à l’inflation, les chefs d’entreprise peuvent se former. Cela leur permettra d’être mieux préparés et d’ajuster les différents points qu’ils peuvent mettre en œuvre pour surmonter cette période.

PlancheContact a historiquement été fondé à l’occasion de la transition des outils photographiques des techniques argentiques aux technologies numériques par Samuel Malarik.

Depuis mai 2005, nous avons accompagné plus d’un millier de photographes à développer leurs entreprises. Soit plus 17 ans à mener notre mission avec nos offres d’outils, de services et de formations innovantes.

Face à cette nouvelle période de défis, nous vous proposons plusieurs formations. Celles-ci sont selon notre expérience utiles et adaptées à cette période d’inflation durable et aux conséquences inévitables :

Toutes ces formations peuvent bénéficier d’un financement par le FAFCEA ou d’autres organismes de financement de la formation professionnelle. N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus.

Avec le FAFCEA, PlancheContact a un accord de subrogation de paiement. De ce fait, seul le reste à charge vous sera directement facturé. La partie financée par le FAFCEA étant facturée directement auprès de l’organisme.

Enfin, PlancheContact est un organisme de formation dont le processus est certifié Qualiopi. Un label qui est demandé par une majorité d’organismes chargés du financement de la formation professionnelle.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.